Mail ouvert à mes conseillers régionaux

Ce billet fait suite aux élections régionales. Il y a dans ma région (PACA) 3 conseillers régionaux élus qui avaient signés pendant la campagne le Pacte du Logiciel Libre. Ce pacte est une initiative de l'APRIL, expliquée sur le site candidats.fr et qui demande aux candidats de différentes élections de s'engager à défendre et promouvoir le logiciel libre. Maintenant que ces conseillers ont été élus je souhaite donc qu'ils respectent cet engagement et je leur ai, dans ce but, envoyé un mail que je vous présente ici. Le contenu de ce blog étant sous license Creative Commons vous pouvez bien entendu recopier tout ou une partie du billet, le modifier à souhait et l'envoyer à vos propres conseillers régionaux. Bonne lecture :

Messieurs Aschieri, Castaner et Mussi,

Selon le site Candidats.fr mis en place par l'APRIL, vous avez signé le Pacte du Logiciel Libre avant les élections régionales 2010. Par ce pacte vous vous êtes engagés à promouvoir les logiciels libres en les utilisant, les développant et en sensibilisant le public à leur importance dans le cadre de « la Région PACA ». Je pense personnellement que la signature de ce pacte vous a permis de remporter des voix. J'avais personnellement pris la décision de ne choisir qu'entre des listes qui présenteraient des candidats ayant signé ce pacte.
Dans le cas particulier d'Europe Écologie, je pense même que le mouvement dans son ensemble a marqué des points par sa campagne pour le logiciel libre; je pense notamment à cet article de Gaelle Krikorian, repris par Framablog ou à différentes interventions de Daniel Cohn-Bendit. Tout ça pour dire que si vous avez été élus (et donc particulièrement messieurs Aschieri et Mussi d'Europe Écologie) c'est en partie grâce à la signature de ce pacte. Or ce n'est pas à mes yeux un acte anodin car je pense que la défense des logiciels libres est importante. Comme leur nom l'indique bien ils sont, pour moi, porteurs de libertés, libertés dont nous privent les logiciels dit « propriétaires », d'ailleurs appelés logiciels « privateurs » par Richard Stallmann. C'est pourquoi, étant désormais l'une de vos administrées je voudrais vous poser trois questions afin de m'assurer que cette signature n'était pas un simple geste électoraliste :
* Premièrement j'aimerais avoir votre définition du logiciel libre histoire d'être sure que nous parlons bien de la même chose.
* Ensuite je voudrais savoir ce que les logiciels libres représentent pour vous, pourquoi ils vous semblent importants, en d'autre termes pourquoi vous avez signé ce pacte? La question peut paraître agressive mais ce n'est pas le cas. Seulement il y a des milliers de bonnes raisons de défendre les logiciels libres et pour savoir à qui j'écris j'aimerais savoir qu'elle est la vôtre (ou les vôtres)?
* Et enfin, la question la plus évidente : « Que comptez-vous mettre en oeuvre dans le cadre de votre mandat pour respecter ce pacte ? »

Ces questions vous l'aurez compris appellent une réponse mais sont également une façon de vous demander de tenir les engagements pris en signant le pacte du logiciel libre.
Je publie, en même temps que je vous l'envoie, ce mail sur mon blog. Si vous allez voir, vous vous apercevrez que ce blog parle essentiellement d'Internet et pas (encore) de logiciels libres. Mais les deux sont intimement liés. Tout d'abord, il serait beaucoup plus difficile aux communautés de développeurs de développer des logiciels libres sans Internet, on le conçoit bien. Ensuite, l'utilisation de logiciels libres, et des formats ouverts qui vont avec, permettent à tous d'avoir accès aux mêmes logiciels et d'échanger sans problèmes des informations et donc de créer Internet. Voilà pourquoi je pense que ce mail a toute sa place ici. Merci de m'indiquer dans vos réponses si je peux les poster également.

En vous souhaitant un bon mandat,
Sincères salutations,


Voilà donc le mail qui est parti aujourd'hui. Ne pouvant trouver les adresses des conseillers régionaux sur le site de la région (et c'est pas faute d'avoir essayé!) j'ai tenté des trucs en prenom.nom@regionpaca.fr et variantes. Le dernier essai n'ayant suscité aucun retour violent du type « Mail delivery alert » je suppose que mon mail est parti et je publie donc ce billet. Je l'éditerai quand j'aurai confirmation qu'il a été reçu. Mlle Ellute

Mlle Ellute

Author: Mlle Ellute

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

Tony Tony ·  11 avril 2010, 20:38

Bonjour et tout d'abord, bravo pour votre blog, j'aime beaucoup vos articles (même si on n'en voit pas assez souvent de nouveaux :-) )
pour M.Aschieri, voici son blog (à priori) plus trop tenu depuis 2007, mais il y a une adresse mail au début du site :)
http://aschieri2007.typepad.fr/

En espérant voir une réponse à la lettre un jour.

Mlle Ellute : Tout d'abord, merci beaucoup pour ce commentaire, c'est très encourageant de savoir que des gens apprécient!!! :-) J'aimerai également arriver à écrire plus mais c'est plus difficile que ce je pensais de mettre correctement ses idées en forme et d'arriver à en faire des articles. Mais pas d'inquiétude les idées ne manquent pas et le prochain article est en cours de réflexion.

Et ensuite merci pour l'adresse du blog. Par contre il semblerait que l'adresse mail ne marche pas. J'espère que celle à la région marche. J'ai en parallèle envoyé un mail sur le site www.regionpaca.fr pour leur demander les adresses mails des 3 conseillers régionaux mais je n'ai pas eu de retour. En tout cas, je compte bien les relancer si je n'ai pas de réponse à mon mail. Promis je mettrai la suite de cette histoire en ligne dès que j'aurai du nouveau.

Elbereth Elbereth ·  21 avril 2010, 15:57

Voila une question fort interessante, je suis curieuse de connaitre leur vision des choses a ce sujet.

Ceci d'autant plus avec un gouvernement Hadopien au pouvoir...
Je recommande egalement le blog de Lionel Tardy, un des rares deputes actifs au sein du gouvernement, particulierement lors de l'episode Hadopi. Je pense que ces questions la pourraient aussi lui etre posees ( hormis celle sur ce qu'il compte faire pendant son mandat ) et que ca pourrait susciter un retour interessant, etant donne qu'il dit ce qu'il pense, sans langue de bois :).

Quoi qu'il en soit j'attends le prochain billet ;) !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

TTIP : La démocratie gênerait-elle le libre échange ?

Je vous disais dans ce billet qu'ACTA, qu'on avait dégagé, tentait de revenir en douce. En réalité c'est un petit peu plus grave que ça. Vous avez sûrement entendu parlé de l'accord de libre échange aussi appelé TTIP ou TAFTA ? Mais si rappelez vous il y a même pas un mois, suite à la découverte[1] que la Commission Européenne était sur écoute des États-Unis, les gouvernements européens ont crié au scandale en disant, je résume : «puisque c'est comme ça on bloque les négociations sur l'accord de libre échange». Je vous rassure ils ont crié un peu mais c'était juste pour la gloire, les négociations ont bien démarré la semaine dernière. Le problème est que cet accord va encore une fois être négocié dans les ombres de la Commission Européenne, en dehors de tout contrôle démocratique. En tout cas c'est ce qui est annoncé sur leur site : ici. La CE va négocier et à la fin seulement le parlement aura le droit de dire s'il est d'accord ou pas... même processus que pour ACTA. Donc, ce week-end j'ai décidé d'envoyer un «petit» mail aux députés Européens de ma circonscription (France, Sud-Est) pour leur faire part de mes inquiétudes et leur demander d'agir pour que le parlement soit inclus dans le processus de négociation. Note [1] je vous jure, y'en a en les entendant on aurait cru que c'était la découverte du siècle que les États-Unis écoutait plus ou moins illégalement le reste du monde...

Lire la suite

Internet s'invite dans la campagne

Vous l'aurez remarqué LE sujet du moment c'est la campagne présidentielle et je me devais d'en parler car ce blog est aussi, évidemment, politique[1]. Et pour ce billet, j'ai voulu allez voir d'un peu plus près ce que les candidats avaient à dire sur les mêmes sujets que j'essaye de traiter sur ce blog, internet, sa neutralité, les logiciels libres, la liberté d'expression sur internet, tout ça. Je sais que l'initiative Candidats.fr a un peu le même but mais il s'agit alors de poser des questions aux candidats. D'une part je n'ai pas les moyens de le faire, et qu'ils me répondent, d'autre part le but était justement de voir ce qu'ils diraient par eux-même sans qu'on leur pose la question. Je me suis donc lancée dans l'entreprise herculéenne [2] de lire tous les programmes. Enfin, presque herculéenne vu qu'ils ne sont que 10 et non 12, et de voir ce qui était dit dedans, en particulier sur deux sujets: internet et les logiciels libres. Après en avoir lu quelques uns je me suis dit que ce serait peut-être un peu court donc pour agrémenter j'ai choisit de rechercher sur chacun des sites internet de campagne les deux mots clés suivant «internet» et «logiciel libre». Ni plus ni moins et les mêmes pour tout le monde. Le résultat de cette recherche dans les programmes et sur les sites est assez long. J'ai donc rédigé un document complet qui donne à la fois tous les liens nécessaires et tous mes commentaires et qui est en pièce jointe. Ce billet est donc une synthèse de tout ça[3]. Notes [1] Ce titre est une référence à cette note de Martin Vidberg, comme j'avais pas d'idée de titre j'ai trouvé ça approprié. D'autant que là c'est moi qui m'invite vraiment vu que personne ne me demande mon avis! [2] non non les chevilles vont bien ;-) [3] si si je vous assure c'est une synthèse

Lire la suite