Et bien pour vous dire la vérité je n'en sais rien, il s'agit là d'une erreur historique. Je m'explique :
J'ai cru un moment que Platon ne pensait la démocratie applicable qu'aux petites communautés. Or j'ai découvert récemment que ce n'était peut-être pas vrai. Que peut-être nous avions maintenant un outil, que n'avait pas Platon, qui permettrait au peuple d'exercer sa souveraineté à l'échelle d'un état et pourquoi pas d'un monde. Cela m'a paru suffisamment important pour ouvrir un blog sur le sujet.
Donc au moment de choisir le titre du blog j'ai cherché qu'elle était l'idée originale de Platon. Et là, patatra, rien du tout sur l'applicabilité de la démocratie à grande échelle. Mais tant pis le titre et l'idée qu'il exprimait me plaisaient alors je les ai gardés. On m'a toujours dit qu'on apprenait de ses erreurs alors je me suis dit que commencer par une erreur n'était pas si mal. Et puis ce titre à l'avantage d'être une question et j'aime les questions, ça aère l'esprit.

Se pose maintenant la première (de question) : comment j'en suis arrivé à entrevoir la possibilité de cette démocratie à grande échelle?
Et bien ici je tiens à remercier 2 personnes : Tout d'abord mon amoureux qui m'a fait découvrir (et continue de le faire d'ailleurs) ce qu'étaient les logiciels libres, en quoi ils étaient différents, pourquoi c'était important. Ensuite, Benjamin Bayart président de l'association FDN. Je ne le connais absolument pas, mais j'ai pu regarder 3 vidéos qui ont été très importantes dans cette démarche. En effet la première vidéo m'a permis de comprendre qu'Internet et logiciels libres étaient complètement liés et qu'Internet le vrai c'était pas tout à fait ce qu'on a aujourd'hui.
La deuxième vidéo est celle d'une table ronde animée par Benjamin Bayart, Jérémy Zimmermann (la quadrature du net), Alix Cazenave (APRIL) et Tanguy Morlier (Députés Godillots) a commencé de m'ouvrir les yeux sur les enjeux d'internet. Et enfin la dernière conférence, dont je reparlerai dans le 2ème billet m'a permis de comprendre qu'Internet était en danger.

Tout ça combiné avec le fait que j'écris souvent des mails trop long à grand mais trop petit nombre de personne et je me suis dit (bon d'accord on m'a soufflé) «mais pourquoi t'ouvrirais pas un blog?». Et bien voilà c'est chose faite.

Pour terminer je vais citer Benjamin Bayart:

«L'imprimerie a permis au peuple de lire
Internet va lui permettre d'écrire»

Et ceux qui me connaissent le savent quand on me permet de m'exprimer j'en profite !!!!

Donc je vous souhaite une bonne lecture à tous et au prochain billet. Mlle Ellute.