Et si Platon avait tort ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les ordis libres : L'exposition

Réflexions

Et oui ça m'arrive. Dès fois il y a des choses qui passent dans ma tête. Voici ce que ça donne quand j'essaye de les mettre au clair.

Fil des billets

lundi, 17 juin 2013

Des ronds dans l'eau

Bonjour à tous,
Aujourd'hui c'est philosophie ... bon ok, c'est peut-être un peu ambitieux. Je vais juste vous faire partager une petite réflexion personnelle, élaborée autour d'un verre[1] lors d'une soirée d'hiver brugeoise.

RMS un extremiste ?

Il y a quelque temps, je lisais de ci de là, que Richard Stallman était devenu un extrémiste du logiciel libre et que, au mieux, il était devenu inaudible, au pire il desservait sa cause auprès du grand public. Ces remarques m'ont amenée à me poser pas mal de questions et je voulais donc vous faire part ici de ce qui a tourné dans ma tête.

Alors déjà, pour ceux qui ne connaissent pas du tout, Richard Matthew Stallman est considéré comme le père du logiciel libre car c'est lui qui a formulé les 4 libertés fondamentales :
0. la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages ;
1. la liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins ;
2. la liberté de redistribuer des copies du programme — ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies ;
3. la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
Il a également écrit la GPL — General Public Licence — avec Eben Moglen et ainsi donner un cadre légal aux logiciels libres. C'est une biographie ultra résumée, pour plus de renseignement je vous conseille : premièrement l'article de wikipédia, deuxièmement le livre Richard Stallman et la révolution du logiciel libre. Ce qu'il faut retenir, c'est que RMS est l'un des plus fervent défenseur du logiciel libre. Il fait des conférences partout à travers le monde pour essayer de promouvoir la philosophie du libre et l'applique lui-même à la lettre.

Note

[1] oui d'accord pas qu'un seul

Lire la suite...

mercredi, 15 mai 2013

Le temps d'être citoyen

7 billets! En un an, depuis mai dernier, j'ai écrit sept billets, et un seul « gros billet »[1]. Ce n'est pas beaucoup, c'est même très peu si on compare au nombre de sujets qui me sont passés par la tête en un an. C'est encore moins si on compare au nombre de sujets qui auraient mérités d'être traités, et c'est frustrant quand on sait que pour un billet que je n'ai pas écrit il y a aussi des mails que je n'ai pas envoyés, des actions que je n'ai pas faites. Du coup, je relance ce blog avec cette question : « Pourquoi si peu ? ».

Note

[1] Ma dénomination personnelle pour les billets un peu à beaucoup techniques qui me demandent du travail en plus de l'inspiration

Lire la suite...