Dire NON à ACTA

Ouh là là je viens de voir la date du dernier billet mis en ligne ça ne date pas d'hier. Alors pour commencer : Bonjour à tous, Cela fait donc plus d'un an que je n'avais pas écrit. Je salue donc tous ceux qui liront ce billet et je les remercie d'avance de n'avoir pas cru à ma mort. Pour les nouveaux lecteurs, bien le bonjour à vous et ravie de rencontrer (façon de parler mais quand même ravie). Et donc je me dresse hors de ma tombe pour reprendre... ... à peu près là où j'en étais restée c'est-à-dire avec nos élus car c'est cette fois un mail à nos députés européens dont je vais vous faire part. Sauf que depuis le temps a un peu passé et les priorités du moment évolué. La ligne de front a bougé. Aussi je vous présente le combat du moment ACTA.[1] ACTA est un accord commercial entre les pays signataires pour lutter contre les contre-façons et le piratage. Déjà vous commencez à flairer l'arnaque. Depuis HADOPI, quand on voit «lutte contre le piratage» on se méfie. Sauf qu'à côté d'ACTA, HADOPI faisait figure de jouet pour môme. Là on passe dans la cour des grands, c'est à l'échelle internationale que ça se joue. Cet accord, si il a déjà été ratifié par certains pays, doit encore être signé par l'Union Européenne et pour ce faire, accepté par le Parlement Européen si j'ai bien tout compris. Et c'est là qu'on intervient. Avant le vote proprement dit par le parlement une commission (la commission INTA) doit présenter un rapport et un avis, favorable ou défavorable. Et c'est pourquoi j'ai écrit aux députés européens français[2] pour leur faire part de mes inquiétudes sur ce traité. Je publie donc ici le contenu du mail que je leur ai envoyé. Si des fois vous souhaitez en savoir plus sur ACTA je vous invite : À lire la dernière version du traité publié entre autres ici À consulter le dossier réalisé par la quadrature du net sur le sujet Sur ce, bonne lecture : Notes [1] Anti-Counterfeiting Trade Agreement, en français dans le texte : Accord Commercial Anti-Contrefaçon mais admettez que ACAC ça sonne quand même vachement moins bien [2] bêtement pas encore eu le courage de traduire mon mail en anglais pour écrire aux autres

Lire la suite

Mail ouvert à mes conseillers régionaux : 1 réponse

Je m'aperçois qu'il s'est passé pas mal de temps depuis le dernier billet (vacances obligent) et j'espère que vous n'avez pas tous décroché car ça y je suis rentrée. Et je rentre avec dans mes bagages la (ou plutôt une) réponse au mail que j'avais envoyé il y ... 4 mois[1] à trois conseillers régionaux de PACA[2]. Pour ceux qui ne l'auraient pas lu ce mail a fait l'objet de ce billet. Pour les autres petit rappel : trois conseillers régionaux de PACA, messieurs Aschieri, Castaner et Mussi, élus lors des élections régionales de mars dernier avaient signé pendant la campagne le pacte du logiciel libre. Notes [1] ouh là ça fait encore plus longtemps que ce que je pensais [2] Provence Alpes Côte d'Azur

Lire la suite

Retraites : rien à voir mais un peu quand même

Aujourd'hui j'ai décidé d'écrire un billet qui, à la fois, n'a rien à voir et a tout à voir avec le sujet de ce blog : les retraites. Pour ceux qui n'ont pas envie d'en entendre parler je vous suggère dans un premier temps d'aller voir le dernier paragraphe en bas de page puis de lire quand même le billet au cas où vous trouveriez ça intéressant tout de même. J'ai 25 ans. Certains d'entre vous vont trouver ça très jeune et d'autres très vieux, en tout état de cause ce n'est même pas la moité de l'âge requis pour partir en retraite, à vrai dire je viens de commencer à travailler. Et pourtant j'estime le sujet suffisamment important pour écrire un billet sur ce blog alors que ça n'a apparemment rien à voir. Mais c'est justement dans cet « apparemment » qu'est tout l'enjeu de ce billet. Tout d'abord rapidement de quoi s'agit-il ? Bien évidemment de la réforme en cours qui vise, entre autres choses, à relever l'âge légal de départ en retraite à 62 ans et à augmenter la durée de côtisation à 41 ans et 3 mois à partir de 2013 parce que comme la durée de vie augmente il faut travailler plus longtemps . Je ne vous apprend surement rien si vous n'avez pas vécu dans un bunker ces dernières semaines.

Lire la suite

Wikipédia : combattre ou apprivoiser la bête [épisode 2]

Voici le deuxième article à propos de la célèbre encyclopédie. Je m'étais arrêtée la dernière fois à la définition de Wikipédia (qui était déjà assez longue j'en conviens, ...) et je vais essayer de continuer aujourd'hui sur le sujet avec mes réflexions sur l'attitude des « gens[1] » face à ... La Bête. L'appellation m'est venue car j'ai le sentiment que les réactions vis à vis de Wikipédia peuvent être comparées à celle que l'on aurait face à, par exemple, un gros chien : on en a peur et on l'évite, on le combat[2], ou on peut tenter de l'apprivoiser. Et bien, j'ai l'impression que Wikipédia fait un peu le même effet et l'exemple le plus flagrant semble être celui des enseignants. Notes [1] terme générique mais faux tant il est évident que je ne connais pas la réaction de tout le monde vis à vis de Wikipédia [2] dans le cas du chien ce n'est peut-être pas la meilleure solution

Lire la suite

Conférence « Web Diversity » vendredi 21 mai

Juste un petit billet pour relayer l'info sur le lancement d'un évènement sur Internet et la liberté d'expression : « Web Diversity », avec une conférence le vendredi 21 mai à Paris. Au programme :...

Lire la suite