Libre, hackers & fablabs à la fête de l'Huma

Je vais détruire le suspens tout de suite : il y aura dans 1 semaine et demi un village des logiciels libres, des hackers et des Fablab à la Fête de l'Huma :). L'organisation de ce village est due à 3 organisateurs : un collectif appelé Tiyounim dont je fais partie avec ma famille. Comme je l'avais dit dans ce billet nous étions très déçus de ne plus voir de village du libre à la Fête de l'Huma. Nous avions donc écrit à la direction de la fête pour leur dire que nous serions prêts à organiser quelque chose, l'association Emmabuntus qui tenait un stand sur l'espace du Blanc-Mesnil l'année dernière avec un «mini fablab», des démonstrations et un débat organisé sur ce thème et qui souhaitait faire quelque chose de plus important, Yann LePollotec qui s'occupe des questions du numérique au Parti Communiste et qui assure notre liaison avec la direction de la Fête. La rencontre s'est faite lors de l'édition 2013 de la Fête et nous avons décidé d'organiser quelque chose tous ensemble.

Lire la suite

TTIP : La démocratie gênerait-elle le libre échange ?

Je vous disais dans ce billet qu'ACTA, qu'on avait dégagé, tentait de revenir en douce. En réalité c'est un petit peu plus grave que ça. Vous avez sûrement entendu parlé de l'accord de libre échange aussi appelé TTIP ou TAFTA ? Mais si rappelez vous il y a même pas un mois, suite à la découverte[1] que la Commission Européenne était sur écoute des États-Unis, les gouvernements européens ont crié au scandale en disant, je résume : «puisque c'est comme ça on bloque les négociations sur l'accord de libre échange». Je vous rassure ils ont crié un peu mais c'était juste pour la gloire, les négociations ont bien démarré la semaine dernière. Le problème est que cet accord va encore une fois être négocié dans les ombres de la Commission Européenne, en dehors de tout contrôle démocratique. En tout cas c'est ce qui est annoncé sur leur site : ici. La CE va négocier et à la fin seulement le parlement aura le droit de dire s'il est d'accord ou pas... même processus que pour ACTA. Donc, ce week-end j'ai décidé d'envoyer un «petit» mail aux députés Européens de ma circonscription (France, Sud-Est) pour leur faire part de mes inquiétudes et leur demander d'agir pour que le parlement soit inclus dans le processus de négociation. Note [1] je vous jure, y'en a en les entendant on aurait cru que c'était la découverte du siècle que les États-Unis écoutait plus ou moins illégalement le reste du monde...

Lire la suite

Les 100 livres de Dan

Bonjour à tous, Suite à mon billet Les pas tout à fait 100 livres de Mlle Ellute, j'ai reçu une autre liste. Je vous présente donc la liste de Dan, qui est également blogueur, avec même deux blogs : danactu-résistance et Le villégiateur Je vous souhaite donc une bonne lecture et quand à moi je vais me mettre dans mon canapé parce qu'entre ma liste de livre à lire perso, celle-ci dont je n'ai lu que dix livres sur les cent, et bah y'à du boulot ;-)

Lire la suite

Laissez moi télécharger mes séries légalement

Aujourd'hui je ne vais pas écrire parce que d'autres l'ont fait pour moi. Mais je me retrouve tellement dans ce qu'ils disent que je ne résiste pas à l'envie de rassembler ici 3 liens vers 3 articles...

Lire la suite

Des ronds dans l'eau

Bonjour à tous, Aujourd'hui c'est philosophie ... bon ok, c'est peut-être un peu ambitieux. Je vais juste vous faire partager une petite réflexion personnelle, élaborée autour d'un verre[1] lors d'une soirée d'hiver brugeoise. RMS un extremiste ? Il y a quelque temps, je lisais de ci de là, que Richard Stallman était devenu un extrémiste du logiciel libre et que, au mieux, il était devenu inaudible, au pire il desservait sa cause auprès du grand public. Ces remarques m'ont amenée à me poser pas mal de questions et je voulais donc vous faire part ici de ce qui a tourné dans ma tête. Alors déjà, pour ceux qui ne connaissent pas du tout, Richard Matthew Stallman est considéré comme le père du logiciel libre car c'est lui qui a formulé les 4 libertés fondamentales : 0. la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages ; 1. la liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins ; 2. la liberté de redistribuer des copies du programme — ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies ; 3. la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté. Il a également écrit la GPL — General Public Licence — avec Eben Moglen et ainsi donner un cadre légal aux logiciels libres. C'est une biographie ultra résumée, pour plus de renseignement je vous conseille : premièrement l'article de wikipédia, deuxièmement le livre Richard Stallman et la révolution du logiciel libre. Ce qu'il faut retenir, c'est que RMS est l'un des plus fervent défenseur du logiciel libre. Il fait des conférences partout à travers le monde pour essayer de promouvoir la philosophie du libre et l'applique lui-même à la lettre. Note [1] oui d'accord pas qu'un seul

Lire la suite