Projet Bradbury #08 - Inutile

Cette fois ça y est, je l'ai terminée pour de vrai. Voici donc toute fraîche, la huitième nouvelle. C'est marrant d'ailleurs parce que c'est pas du tout ça que j'avais prévu d'écrire au départ. Ça me fait le coup pratiquement à chaque fois. J'ai une idée, je me dis que ça ferait une nouvelle sympa et quand je l'écris ça ressemble que d'assez loin à l'idée de départ. C'est assez difficile à expliquer : un peu comme si vous aviez une idée de couleur en tête, vous avez trois tubes de peinture avec les couleurs de bases et vous les mélanger pour obtenir ce que vous voulez. Et qu'à la fin et bien c'est pas exactement ça, y'a une nuance, parois subtile, parfois c'est pas du tout la bonne couleur. Je pense que le fait de tirer au sort le genre de mes personnages joue aussi. Parce que oui, je continue à tirer au sort même si ça ne se voit pas bien :) Pour celle-ci clairement j'avais en tête un personnage masculin et ma pièce en a décidé autrement. Ça influence forcément l'histoire finale. Et pour répondre tout de suite à la question que vous vous poserez (ou pas…) : pourquoi Beringovski ? Et bien j'ai appris que ma tante avait décidé d'apprendre le tchouktche. Du coup, je me suis baladé un peu sur la carte pour voir où c'était, et je me suis dit que ça ferait un environnement sympa pour cette nouvelle. Même si forcément en un peu plus de cent an, ça a changé Beringovski !

Lire la suite

Pas de nouvelle, bonne nouvelle ?

Je me pose une question à chaque nouvelle que j'écris : où la commencer ? où la terminer ? Chaque histoire n'est qu'une petite tranche de la vie des personnages et souvent, dans ma tête, cette vie démarre bien avant la nouvelle et se termine bien après. Et j'ai toujours du mal à me décider sur le moment précis où commence l'histoire : est-ce que l'action est déjà en cours et il y aura des flash back pour expliquer pourquoi on est arrivé là ? est-ce qu'il faut tout raconter ?

Lire la suite

Projet Bradbury #07 - Le Dernier Vote

Tout d'abord, je vous souhaite à tous une très bonne année 2018. J'espère qu'elle sera pleine de projet, de débats, de questions, et d'aventures. Comme promis voici donc la suite de Propagande. Comme il faut quand même que ça reste des nouvelles et pas une chronique en quinze tomes, j'ai fait une petite ellipse d'une vingtaine d'année entre les deux. Finalement je pense qu'il n'y aura pas de préquel, j'ai un peu changé d'avis en écrivant celle-ci. C'est probablement pas la dernière fois que j'annonce des choses qui n'auront pas lieu… l'univers se construisant au fur et à mesure que j'écris, bah des fois y'a des sables mouvants.

Lire la suite

Joyeux Noël

Au cas où certains y auraient échappé il y a quelques jours c'était Noël. Et comme à Noël il est de tradition d'offrir des cadeaux j'en ai un pour vous :) Et même six cadeaux : chaque nouvelle a maintenant sa version epub. Elles sont toutes en annexes des nouvelles correspondantes, et j'ai rajouté une page spéciale téléchargement. Bonne lecture, à la prochaine nouvelle et Joyeux Noël !

Lire la suite

Projet Bradbury #06 - Propagande

La semaine dernière j'ai regardé une émission de Hors-Série qui s'appelait :  La démocratie directe, une chimère ? (http://www.hors-serie.net/Aux-Sources/2017-11-11/La-democratie-directe-une-chimere--id272). Comme son nom l'indique ça parlait de démocratie directe, est-ce que c'est possible ou pas, à l'échelle mondiale ou locale ? Et ça m'a fait pas mal réfléchir. Qu'est-ce que la démocratier ? est-ce que c'est que tout le monde puisse voter sur tout ? Ou autre chose ? Bref, je pense qu'il y aura dans les prochaines nouvelles pas mal de réflexions autour de ça. C'est donc la première d'une série que je vous livre aujourd'hui.  Et, du coup c'est logique, le ton est un peu plus à la réflexion qu'à l'action.

Lire la suite

Projet Bradbury #05 - Machine à laver

J'ai voulu faire quelque chose de plus léger pour cette 5ème nouvelle. Du coup c'est plus proche de Douglas Adams que d'Asimov. Donc : cherchez pas la logique :). Et puis c'est ma première nouvelle avec un personnage masculin : le hasard du pile ou face. Je sais pas si c'est très important et je pense que ça change pas grand chose en l'occurence mais je continue de tirer à pile ou face. Avant de vous laisser à votre lecture, j'ai des dédicaces à faire car aucune idée ne nait du néant. Tout d'abord, à tous les délégués du 41ème congrès de la CGT - Métallurgie. C'est de là qu'est venu l'idée, ou plutôt des réactions à une intervention que j'ai faite où je parlais de l'utilité des machines à laver, apparemment l'image a marqué. Ensuite à M. Ounim qui a eu l'idée de la vissomancie et enfin un clin d'œil à Gee pour cet article sur les jonquilles que j'avais beaucoup aimé. Bonne lecture :) et c'est tout comme d'habitude pdf en pièce jointe et licence CC-BY-SA.

Lire la suite

Un autre côté de la pièce : le syndicalisme

Rassurez-vous la 5ème progresse… enfin disons que j'ai l'arrière plan, et l'histoire se construit tranquillement dans ma tête. En attendant je voulais vous faire partager un autre aspect de mes...

Lire la suite

Projet Bradbury #04 - Faim

Elle a été longue à sortir la quatrième ! D'abord j'ai été un peu malade. Rien de catastrophique : rhume, angine, choses comme ça, mais je me suis aperçue qu'il m'est complètement impossible d'écrire avec le cerveau embrumé. Du coup j'ai pris facile trois semaines à rien faire. Une petite semaine de vacances perdue dans la montagne coupée de toute technologie aussi :). Et puis elle m'a posé des soucis celle-là. J'ai l'idée générale depuis un bon moment mais j'ai galéré à trouver l'histoire précise allant avec et encore plus la façon de raconter cette histoire. Du coup, je change de style par rapport aux trois précédentes, j'espère que ça vous plaira. Et puis un dernier point qui m'a posé des difficulté : écrire pour un personnage avec lequel on ne se sent aucune empathie. Bref j'ai testé pas mal de choses sur cette nouvelle. Vous me direz ce que vous en pensez. Bonne lecture et comme d'hab la nouvelle est publiée sous licence CC-BY-SA et le pdf est en pièce jointe.

Lire la suite

Projet Bradbury #03 - Marché Noir

Pour cette troisième nouvelle une petite nouveauté : j'ai décidé de tirer à pile ou face le genre du personnage principale, face, femme, pile, homme. Parce que c'est bien beau de critiquer le sexisme chez les autres mais il faut commencer par balayer devant sa porte. Je m'explique : les deux premières nouvelles présentaient des personnages que je qualifierai de positifs. Je ne me suis pas posée la question, il s'est trouvé que je les ais imaginées femmes, bon pourquoi pas. Sauf qu'en réfléchissant aux nouvelles suivantes, je me suis aperçue que lorsque les personnages auxquels je pensaient étaient plutôt négatifs, c'était des hommes. Du coup, je me suis demandé quoi faire ? Est-ce que je garde les personnages tels qu'il me viennent ? Mais ça ne résolvait pas le problème. Est-ce que je m'oblige à ce que ce soient tous des femmes ? Mais c'est un peu dommage. C'est M. Ounim qui a trouvé la solution : tu n'as qu'à tirer à pile ou face à chaque fois. Donc voilà, j'ai laissé faire le hasard et ce sera comme ça pour les suivantes. Bon du coup, là ça change pas grand chose par rapport aux deux précédentes puisque c'est tombé sur face :) À savoir par contre que j'ai fait le tirage avant d'écrire parce que ça me paraissait trop difficile d'écrire sans savoir. Mais du coup, forcément, ça a dû influencer un peu l'histoire. Autre annecdote rigolote : Arrêt sur Image choisit justement cette semaine pour faire deux émissions sur l'intelligence artificielle et le remplacement des ouvriers par les robots. Je les ai pas encore regardé mais il y a moyen que ça me donne des idées pour la suite, même si pour l'instant j'ai plutôt trop d'idées que pas assez et un peu de mal à me décider. Allez, bonne lecture et comme d'hab la nouvelle est publiée sous licence CC-BY-SA.  

Lire la suite

Projet Bradbury #02 - Choisir

Et voilà la deuxième nouvelle. C'est drôle l'écriture parce que le la croyais inspirée assez fortement d'un roman de John Grisham dont je ne retrouve plus le nom mais à la phase de relecture je m'aperçois qu'elle est juste inspirée de mes pré-occupations de la semaine, on échappe pas vraiment à son quotidien. C'est peut-être aussi le but d'écrire me direz-vous, servir d'exutoire à ce qui nous pré-occupe. Pour celle-ci je reste dans le même univers que la première mais quelques années plus tard. Où l'on voit les conséquences à long terme de l'entrée en résistance de Mériée et Ad'Laïde. Maintenant il ne me reste plus qu'à attaquer la troisième mais pour l'instant j'ai du mal à me décider sur le sujet parmi toutes les notes j'ai prise. Bonne lecture, et toujours pareil le pdf est en bas :)

Lire la suite