Projet Bradbury #05 - Machine à laver

J'ai voulu faire quelque chose de plus léger pour cette 5ème nouvelle. Du coup c'est plus proche de Douglas Adams que d'Asimov. Donc : cherchez pas la logique :). Et puis c'est ma première nouvelle avec un personnage masculin : le hasard du pile ou face. Je sais pas si c'est très important et je pense que ça change pas grand chose en l'occurence mais je continue de tirer à pile ou face. Avant de vous laisser à votre lecture, j'ai des dédicaces à faire car aucune idée ne nait du néant. Tout d'abord, à tous les délégués du 41ème congrès de la CGT - Métallurgie. C'est de là qu'est venu l'idée, ou plutôt des réactions à une intervention que j'ai faite où je parlais de l'utilité des machines à laver, apparemment l'image a marqué. Ensuite à M. Ounim qui a eu l'idée de la vissomancie et enfin un clin d'œil à Gee pour cet article sur les jonquilles que j'avais beaucoup aimé. Bonne lecture :) et c'est tout comme d'habitude pdf en pièce jointe et licence CC-BY-SA.

Lire la suite

Un autre côté de la pièce : le syndicalisme

Rassurez-vous la 5ème progresse… enfin disons que j'ai l'arrière plan, et l'histoire se construit tranquillement dans ma tête. En attendant je voulais vous faire partager un autre aspect de mes...

Lire la suite

Projet Bradbury #04 - Faim

Elle a été longue à sortir la quatrième ! D'abord j'ai été un peu malade. Rien de catastrophique : rhume, angine, choses comme ça, mais je me suis aperçue qu'il m'est complètement impossible d'écrire avec le cerveau embrumé. Du coup j'ai pris facile trois semaines à rien faire. Une petite semaine de vacances perdue dans la montagne coupée de toute technologie aussi :). Et puis elle m'a posé des soucis celle-là. J'ai l'idée générale depuis un bon moment mais j'ai galéré à trouver l'histoire précise allant avec et encore plus la façon de raconter cette histoire. Du coup, je change de style par rapport aux trois précédentes, j'espère que ça vous plaira. Et puis un dernier point qui m'a posé des difficulté : écrire pour un personnage avec lequel on ne se sent aucune empathie. Bref j'ai testé pas mal de choses sur cette nouvelle. Vous me direz ce que vous en pensez. Bonne lecture et comme d'hab la nouvelle est publiée sous licence CC-BY-SA et le pdf est en pièce jointe.

Lire la suite

Projet Bradbury #03 - Marché Noir

Pour cette troisième nouvelle une petite nouveauté : j'ai décidé de tirer à pile ou face le genre du personnage principale, face, femme, pile, homme. Parce que c'est bien beau de critiquer le sexisme chez les autres mais il faut commencer par balayer devant sa porte. Je m'explique : les deux premières nouvelles présentaient des personnages que je qualifierai de positifs. Je ne me suis pas posée la question, il s'est trouvé que je les ais imaginées femmes, bon pourquoi pas. Sauf qu'en réfléchissant aux nouvelles suivantes, je me suis aperçue que lorsque les personnages auxquels je pensaient étaient plutôt négatifs, c'était des hommes. Du coup, je me suis demandé quoi faire ? Est-ce que je garde les personnages tels qu'il me viennent ? Mais ça ne résolvait pas le problème. Est-ce que je m'oblige à ce que ce soient tous des femmes ? Mais c'est un peu dommage. C'est M. Ounim qui a trouvé la solution : tu n'as qu'à tirer à pile ou face à chaque fois. Donc voilà, j'ai laissé faire le hasard et ce sera comme ça pour les suivantes. Bon du coup, là ça change pas grand chose par rapport aux deux précédentes puisque c'est tombé sur face :)À savoir par contre que j'ai fait le tirage avant d'écrire parce que ça me paraissait trop difficile d'écrire sans savoir. Mais du coup, forcément, ça a dû influencer un peu l'histoire.Autre annecdote rigolote : Arrêt sur Image choisit justement cette semaine pour faire deux émissions sur l'intelligence artificielle et le remplacement des ouvriers par les robots. Je les ai pas encore regardé mais il y a moyen que ça me donne des idées pour la suite, même si pour l'instant j'ai plutôt trop d'idées que pas assez et un peu de mal à me décider.Allez, bonne lecture et comme d'hab la nouvelle est publiée sous licence CC-BY-SA.

Lire la suite

Projet Bradbury #02 - Choisir

Et voilà la deuxième nouvelle. C'est drôle l'écriture parce que le la croyais inspirée assez fortement d'un roman de John Grisham dont je ne retrouve plus le nom mais à la phase de relecture je m'aperçois qu'elle est juste inspirée de mes pré-occupations de la semaine, on échappe pas vraiment à son quotidien. C'est peut-être aussi le but d'écrire me direz-vous, servir d'exutoire à ce qui nous pré-occupe. Pour celle-ci je reste dans le même univers que la première mais quelques années plus tard. Où l'on voit les conséquences à long terme de l'entrée en résistance de Mériée et Ad'Laïde. Maintenant il ne me reste plus qu'à attaquer la troisième mais pour l'instant j'ai du mal à me décider sur le sujet parmi toutes les notes j'ai prise. Bonne lecture, et toujours pareil le pdf est en bas :)

Lire la suite

Projet Bradbury #01 - S.A.I.R.V0

C'est donc presque exactement 3 ans après le billet précédent que je ré-active ce blog. Sauf que je change un peu de sujet et de façon d'écrire : je vais publier des nouvelles. Enfin au moins une celle du jour. Pour ceux qui veulent passer directement à la lecture, sauter le prochain paragraphe.Cette nouvelle catégorie est issue de la concomitance de deux événements. Tout d'abord ça fait un moment que tournent dans ma tête et dans celle de M. Ounim des questions autour de l'avenir de l'humanité telles que : « Que feront les êtres humains, quand on aura tout robotisé ?». Or ni la science, ni la politique, ni mes travaux syndicaux ne m'ont permis jusque-là d'apporter une réponse satisfaisante à cette question alors ça fait un moment que je me dit qu'il faudrait que j'essaye la science-fiction. Le deuxième point est le démarrage du second projet Bradbury de Neil Jomunsi. Le principe du projet Bradbury est d'écrire 52 nouvelles en 52 semaines. En partant du principe qu'on ne pourra pas en écrire 52 mauvaises et que ça permet de s'entraîner à écrire.Alors volià je me lance pour mon projet Bradbury à moi. Le principe que je me donne : publier plusieurs nouvelles, idéalement une par semaine mais je vais pas non plus passer des nuits blanches pour y arriver, tournant plus ou moins autour du même univers. L'idée étant de tester des futurs possible il est probable que certaines nouvelles soient des dystopies au sein du même univers. J'aime bien l'idée d'avoir des personnages récurrents d'une nouvelle à l'autre mais je ne m'interdis pas d'en écrire qui n'ont rien à voir. Et après et bah on verra bien… les premières seront probablement pas top mais j'espère bien progresser sur la durée.À noter que comme tout le reste du blog, cette nouvelle est sous licence CC-BY-SA.Allez, sur ce, bonne lecture.

Lire la suite

web_IMG_2662.JPG

De retour de la Fête de l'Huma

Ça y est le week-end de la fête de l'huma s'est terminé, j'ai dormi un peu, voici donc quelques photos du village du libre :

Lire la suite

Les Ordis Libres

Vous trouvez ici les panneaux de l'exposition « Les Ordis Libres » :

Lire la suite

Libre, hackers & fablabs à la fête de l'Huma

Je vais détruire le suspens tout de suite : il y aura dans 1 semaine et demi un village des logiciels libres, des hackers et des Fablab à la Fête de l'Huma :). L'organisation de ce village est due à 3 organisateurs : un collectif appelé Tiyounim dont je fais partie avec ma famille. Comme je l'avais dit dans ce billet nous étions très déçus de ne plus voir de village du libre à la Fête de l'Huma. Nous avions donc écrit à la direction de la fête pour leur dire que nous serions prêts à organiser quelque chose, l'association Emmabuntus qui tenait un stand sur l'espace du Blanc-Mesnil l'année dernière avec un «mini fablab», des démonstrations et un débat organisé sur ce thème et qui souhaitait faire quelque chose de plus important, Yann LePollotec qui s'occupe des questions du numérique au Parti Communiste et qui assure notre liaison avec la direction de la Fête. La rencontre s'est faite lors de l'édition 2013 de la Fête et nous avons décidé d'organiser quelque chose tous ensemble.

Lire la suite

TTIP : La démocratie gênerait-elle le libre échange ?

Je vous disais dans ce billet qu'ACTA, qu'on avait dégagé, tentait de revenir en douce. En réalité c'est un petit peu plus grave que ça. Vous avez sûrement entendu parlé de l'accord de libre échange aussi appelé TTIP ou TAFTA ? Mais si rappelez vous il y a même pas un mois, suite à la découverte[1] que la Commission Européenne était sur écoute des États-Unis, les gouvernements européens ont crié au scandale en disant, je résume : «puisque c'est comme ça on bloque les négociations sur l'accord de libre échange». Je vous rassure ils ont crié un peu mais c'était juste pour la gloire, les négociations ont bien démarré la semaine dernière. Le problème est que cet accord va encore une fois être négocié dans les ombres de la Commission Européenne, en dehors de tout contrôle démocratique. En tout cas c'est ce qui est annoncé sur leur site : ici. La CE va négocier et à la fin seulement le parlement aura le droit de dire s'il est d'accord ou pas... même processus que pour ACTA. Donc, ce week-end j'ai décidé d'envoyer un «petit» mail aux députés Européens de ma circonscription (France, Sud-Est) pour leur faire part de mes inquiétudes et leur demander d'agir pour que le parlement soit inclus dans le processus de négociation. Note [1] je vous jure, y'en a en les entendant on aurait cru que c'était la découverte du siècle que les États-Unis écoutait plus ou moins illégalement le reste du monde...

Lire la suite